DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moins de coups de soleil grâce à Bruxelles

Vous lisez:

Moins de coups de soleil grâce à Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

Fabricants et distributeurs de produits solaires se sont mis au diapason des recommandations de la Commission européenne : uniformiser les systèmes d‘étiquetage. Objectif : informer correctement le consommateur. Désormais fini les mentions écran total ou protection 100 pour cent. Cinquante est le maximum autorisé. De fait, aucun produit solaire ne protège totalement des rayons dangereux pour la santé. Meglena Kuneva est chargée de la protection des consommateurs à la Commission : “Ce logo protection 100 pour cent est faux. Les gens doivent connaître le niveau de protection solaire réel du produit qu’ils utilisent”.

Il faut distinguer deux types de rayons nocifs : ceux qui vieillissent la peau et ceux responsables des coups de soleil. Mais les deux, UVA et UVB peuvent provoquer le cancer de la peau. Avertissements et indications d’usage claires et compréhensibles devraient s’afficher sur l’ensemble des produits mis sur le marché dans l’Union, y compris les produits importés.