DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Londres attend de connaître le verdict de deux des suspects des attentats manqués du 21 juillet 2005

Vous lisez:

Londres attend de connaître le verdict de deux des suspects des attentats manqués du 21 juillet 2005

Taille du texte Aa Aa

Le jury du tribunal de Woolwich, à Londres, ne s’est pas encore prononcé sur les cas de Manfo Kwaku Asiedu et Adel Yahya, tous deux suspects dans les attentats manqués du 21 juillet 2005. Un jury qui a en revanche déjà jugé coupables leurs quatre complices. La plupart d’entre eux ont été arrêtés le 29 juillet 2005 dans un appartement au nord de Londres, transformé en atelier de bombes. Des bombes qu’ils comptaient faire exploser dans les transports en commun londoniens, deux semaines à peine après les attentats du 7 juillet qui avaient fait 56 morts, dont les kamikazes.

Muktar Said Ibrahim, Yassin Omar, Ramzi Mohammed, Hussain Osman ont eux déjà été jugés coupables de complot en vue de commettre des meurtres.

Le jury ne retient pas la thèse d’une imitation des attentats du 7 juillet. Il a en effet fallu près de quatre mois de préparation à ces jeunes musulmans d’origine africaine pour élaborer leur plan. Un plan qui n’a pas fonctionné puisque, par chance, les bombes n’ont pas explosé.