DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Euro/dollar/ yen : des records comme s'il en pleuvait

Vous lisez:

Euro/dollar/ yen : des records comme s'il en pleuvait

Taille du texte Aa Aa

L’euro a encore inscrit mercredi un nouveau sommet historique face au billet vert à 1 dollar 3787. L’Allemagne possède un secteur exportateur dynamique malgré l’euro fort. Ce n’est pas le cas de la France et c’est vers le gouvernement français que s’adresse la déclaration faite par Jean-Claude Juncker, le président de l’eurogroupe devant les parlementaires européens mercredi à Strasbourg. “Nous ne voyons pas que l’euro fort serait de nature à mettre en danger la croisance économique en zone euro. Nous pensons plutôt que les Etats membres qui se sentent mal à l’aise avec cette force de la devise européenne vers l’extérieur et qui reflète la vivacité de la reprise économique en Europe, devraient plutôt sur un plan interne en indtroduisant les réformes structurelles nécessaires…..”

L’Allemagne qui a mené ces dernières années de difficiles réformes structurelles jouit aujourd’hui d’une belle croissance et d’exportations dynamiques malgré l’euro fort. Ce n’est pas le cas de la France dont le gouvernement critique le niveau de l’euro et la politique de la Banque centrale européenne accusée d’entretenir la vigueur de l’euro.
La faiblesse du dollar et du yen rend les produits fabriqués dans la zone euro plus chers à l’exportation mais diminue d’autant le prix des produits importés. Excepté pour les produits pétroliers raffinés dont la faiblesse du coût en dollars est compensé par le coût du raffinage en euros. La hausse des prix à la pompe n’aura pas de frein monétaire.