DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidence portugaise : priorité à un traité dès octobre

Vous lisez:

Présidence portugaise : priorité à un traité dès octobre

Taille du texte Aa Aa

Avancer vite, en espérant que les contestataires battent en retraite. C’est le pari de José Socrates sur le futur traité européen. Le Premier ministre portugais, président en exercice de l’UE, a présenté son programme au Parlement européen. Ce que l’on retient, c’est la volonté de boucler le traité au sommet de la mi-octobre. Coup d’envoi du marathon : le 23 juillet, lorsque s’ouvrira la Conférence intergouvernementale. Une CIG sur laquelle plane l’ombre de la Pologne, qui a menacé de rouvrir le débat sur le vote à la majorité.

“A mes yeux, le compromis qui a été conclu à la dernière minute avec la Pologne est très clair. Il est clair pour moi et il est clair pour les autres Etats-membres. Et une fois encore, je ne m’attends à aucun problème que ce soit avec la Pologne ou avec d’autres Etats-membres”, a asséné José Socrates.

Fin juin, les Vingt-Sept se sont mis d’accord sur l’ossature du texte, après avoir accordé des concessions à la Pologne et au Royaume-Uni. Tout en regrettant les dérogations concédées à Londres, le Parlement européen a donné son feu vert à la CIG, à laquelle trois de ses élus participeront.