DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Au lendemain de l'assaut contre la Mosquée Rouge, Musharraf va proposer une nouvelle stratégie contre le terrorisme


monde

Au lendemain de l'assaut contre la Mosquée Rouge, Musharraf va proposer une nouvelle stratégie contre le terrorisme

Au Pakistan, quelques soixante-dix militants islamistes tués ce mercredi durant l’assaut de la Mosquée Rouge ont été enterrés aujourd’hui. Avant la mise en terre, les autorités ont voulu identifier les victimes, savoir leur âge, savoir aussi s’il y a des ressortissants étrangers. Jusqu‘à présent, aucun corps de femme ou d’enfant n’a été retrouvé. Le chef de ces islamistes, Abdul Rashid Ghazi, tué dans l’assaut, est, lui, inhumé dans son village natal dans la région du Punjab. Enterrement également des soldats abattus durant les combats de la veille autour de la Mosquée Rouge. Le chef de l’Etat, Pervez Musharraf, était présent à cette cérémonie. Il a d’ailleurs annoncé pour ce jeudi soir un discours à la nation, afin de présenter sa stratégie de lutte contre le terrorisme.

Les forces de sécurité sont encore largement déployées autour du site de la Mosquée Rouge. La tension reste encore vive, après les déclarations du numéro Deux du mouvement Al-Qaïda. Ayman Al-Zaouahri a appelé hier tous les musulmans pakistanais à la vengeance et à la Guerre sainte. Dans un message sur internet, il a exhorté ses partisans à s’en prendre notamment au président Musharraf. En écho, des centaines de militants islamistes sont descendus dans les rues de Karachi. Une démonstration de force pour dénoncer l’assaut mené contre la Mosquée Rouge. Des manifestations similaires ont également eu lieu dans la capitale, Islamabad, et dans la ville de Peshawar.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le numéro deux d'Al-Qaïda appelle les Pakistanais à se révolter contre leur président