DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Parlement russe vote une loi controversée de lutte contre l'extrémisme

Vous lisez:

Le Parlement russe vote une loi controversée de lutte contre l'extrémisme

Taille du texte Aa Aa

Le texte voté hier par la Douma adopte une définition très large de l’extrémisme, condamnant notamment les crimes et délits commis pour “motifs de haine politique ou idéologique”. L’opposition russe affirme être visée par une législation qui prévoit de punir le financement et l’orgnanisation d’actes extrémistes tels que les manifestations.

Le texte ajoute que “la diffamation d’un représentant de l’Etat” est un délit. Pourront également être sanctionnés les imprimeurs chargés de produire des prospectus que le Kremlin pourrait juger extrémistes.

A quelques mois des législatives, cette loi interdit en outre à toute personne incuplée d’extrémisme de se présenter à un scrutin.

Le texte donne aussi de nouveaux pouvoirs aux autorités qui pourront procéder à des écoutes téléphoniques dans les milieux jugés extrémistes.

Les organisations de défense des droits de l’Homme s’inquiètent d’une recrudescence de la répression de l’opposition. De précédentes manifestations anti-Poutine ont déjà été durement réprimées.