DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentats manqués au Royaume-Uni : deux médecins saoudiens libérés

Vous lisez:

Attentats manqués au Royaume-Uni : deux médecins saoudiens libérés

Taille du texte Aa Aa

Deux des sept personnes qui étaient encore suspectes dans l’enquête sur les attentats ratés au Royaume-Uni sont libres. Ce sont deux médecins saoudiens qui exerçaient comme stagiaires dans un hôpital à Paisley, près de Glasgow. Ils avaient été arrêtés le 2 juillet près de cet établissement mais ils ne font pas l’objet de poursuites.

En revanche, un médecin jordanien qui travaillait dans un hôpital au nord-ouest de l’Angleterre reste en garde à vue jusqu’au 21 juillet. Ici en photo, Sabeel Ahmed, médecin indien, a été inculpé samedi. Tout comme son cousin Mohammed Haneef, également docteur, qui exerçait dans l’est de l’Australie. Il avait été interpellé le 2 juillet à l’aéroport de Brisbane, alors qu’il s’apprêtait à s’envoler pour l’Inde. Le troisième inculpé est un médecin irakien, Bilal Abdulla.