DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aucun répit pour les derniers combattants du Fatah al-Islam à Nahr al-Bared

Vous lisez:

Aucun répit pour les derniers combattants du Fatah al-Islam à Nahr al-Bared

Taille du texte Aa Aa

L’armée libanaise s’est enfoncée un peu plus aujourd’hui dans le camp de réfugiés palestiniens, afin de tenter de déloger les derniers combattants du Fatah al-Islam qu’y s’y trouvent toujours.

Selon des sources militaires, les combattants islamistes ne contrôlent désormais plus qu’une zone de deux kilomètres carrés, à l’extrême sud du camp. L’armée a choisi d’encercler au maximum l’ennemi, afin de le pousser à se rendre. Un soldat libanais est mort dans les combats ce dimanche.

Par ailleurs plus au sud du Liban, dans un autre camps de réfugiés palestiniens, le plus grand du pays, un militant d’un groupe palestinien armé qui n’existe plus, le Jund al-Sham, a été abattu par des hommes armés.

Comme l’explique ce leader du Fatah dans le camp de Aïn Héloué, l’homme abattu était impliqué dans le meurte de deux membres du Fatah. Tout est fait, ajoute t-il, pour éviter une escalade.

L’armée, en tous cas, s’est tenue à l‘écart, ne voulant pas en plus intervenir dans ces violences entre différentes factions palestiniennes.