DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

ABN Amro : le trio emmené par Royal Bank of Scotland améliore la structure de son offre d'achat

Vous lisez:

ABN Amro : le trio emmené par Royal Bank of Scotland améliore la structure de son offre d'achat

Taille du texte Aa Aa

La bataille pour la prise de contrôle d’ABN Amro : la première banque néerlandaise, s’est intensifiée lundi : le trio de banques formé par la britannique Royal Bank of Scotland, la belge Fortis, et l’espagnol Banco Santander a augmenté la part en cash de son offre d’achat de 71,1 milliards d’euros.

Le consortium – qui s’oppose à l’offre d’environ 64 milliards d’euros payable en titres de Barclays, la banque britannique – a transformé la part de cash de son offre de 70% à 93%.

La nouvelle offre du consortium exclut LaSalle, la filiale américaine d’ABN Amro dont la Cour suprême néerlandaise a autorisé vendredi la cession à Bank of America pour 15 millairds d’euros. Royal Bank of Scotland prévoyait de conserver la filiale LaSalle dans son périmètre mais il a l’intention désormais d’encaisser le produit de sa vente en numéraire.

De son côté Barclays pourrait être tenté maintenant de proposer une offre comprenant une partie en cash mais la direction de la banque britannique l’a répétée : elle veut rester rigoureuse économiquement. Ce qui fait dire aux analystes que Barclays ne pourra pas combattre seule contre le consortium emmené par Royal Bank of Scotland et ce, même si la direction d’ABN Amro a toujours appuyée l’offre de Barclays jusqu‘à présent.