DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Birmanie : l'embargo européen sur les armes compromis

Vous lisez:

Birmanie : l'embargo européen sur les armes compromis

Taille du texte Aa Aa

Le régime birman est en passe d’acquérir des équipements militaires européens malgré l’embargo imposé depuis près de 20 ans par l’Europe. C’est ce que révèle un rapport signé de plusieurs ONG dont Amnesty International. En cause, des hélicoptères commandés à l’Inde. Ces hélicoptères ont été conçus en association avec Eurocopter en Allemagne et une bonne partie de leurs composants ou de leur technololgie sont fournis par cinq autres pays européens : exemple, des lance-roquettes fabriqués en Belgique et des armements fournis par la France, le reste venant d’Italie, du Royaume-Uni et de Suède.

La junte militaire qui dirige la Birmanie d’une main de fer est régulièrement pointée du doigt par l’ONU et les Occidentaux pour ses violations systématiques des droits de l’Homme. En témoigne l’assignation à résidence depuis des années d’Aung San Suu Kyi, chef de file de l’opposition. Le rapport appelle l’Europe à alerter l’Inde et à empêcher cette vente.