DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le projet de réforme du vin fait des vagues


Le bureau de Bruxelles

Le projet de réforme du vin fait des vagues

Les viticulteurs européens sont en croisade contre la réforme du secteur du vin en Europe. Des représentants des exploitations régionales s‘étaient rassemblés ce lundi à Bruxelles, devant le bâtiment où étaient réunis les ministres de l’Agriculture. Des ministres très divisés sur le projet de la commissaire européenne Mariann Fischer Boel. Elle préconise une réforme radicale du modèle viticole européen, majoritairement artisanal, pour éliminer la surproduction et le rendre plus compétitif face à la concurrence accrue des vins du Nouveau Monde. Les propositions : un arrachage massif des pieds de vigne produisant les vins les moins rentables, puis la fin des restrictions aux plantations pour encourager les plus compétitifs. Pour le Français Michel Barnier, une idéologie libérale inapplicable au vin, qui entrainerait immanquablement sa banalisation. La France est opposée aux principales mesures de la réforme. D’autres, comme l’Allemagne et les pays d’Europe orientale, s’insurgent contre l’interdiction programmée de l’ajout de sucre dans le vin ou la réorganisation des aides. Visiblement, les ministres ne sont pas prêts de trinquer à leur nouvel accord.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Données des passagers aériens : le Parlement européen très critique