DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Qui a creusé le trou de la Bawag ?

Vous lisez:

Qui a creusé le trou de la Bawag ?

Qui a creusé le trou de la Bawag ?
Taille du texte Aa Aa

Le procès du plus grand scandale politico-financier qu’ait connu l’Autriche a débuté lundi à Vienne avec la comparution des ex-dirigeants de la Bawag, la banque des syndicats de gauche, vendue en catastrophe l’an dernier à un fonds américain après la découverte d‘énormes pertes dissimulées pendant des années. Ancien fleuron de la gauche autrichienne, la Bawag, détenue à 100% par la centrale syndicale ÖGB, avait frôlé la faillite au printemps 2006.

Parmi les neuf personnes accusées d’abus de confiance et escroquerie, figure Helmut Elsner, l’ancien patron de la Bawag extradé récemment du sud de la France; il devra s’expliquer sur la provenance d’un trou de 1,4 milliard d’euros, tout comme Wolfgang Flötti, un banquier New Yorkais qui a du mettre en gage son incroyable collection de tableaux de Monet, Manet, Van Gogh et Picasso.

Le syndicat ÖGB avait du céder en 2006 la Bawag au bord de la faillite à un fonds spéculatif américain pour 3,2 milliards d’euros : une somme qui devait permettre à la centrale syndicale d‘éponger ses 2,4 milliards d’euros de dettes. Avant d‘être vendue, la Bawag n’avait du sa survie qu‘à la garantie financière accordée par le
gouvernement conservateur autrichien de l‘époque.