DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le cas Litvinenko empoisonne les relations entre Londres et Moscou

Vous lisez:

Le cas Litvinenko empoisonne les relations entre Londres et Moscou

Taille du texte Aa Aa

Fâché, surpris, Moscou prépare une réponse adéquate après l’annonce de Londres d’expulser quatre diplomates russes dans l’affaire Litvinenko. Le vice-ministre des Affaires étrangères prévient des conséquences sur la lutte antiterroriste : “La position de Londres pourrait compliquer et même rendre impossible les relations entre les organes de justice de deux pays et ceci pourrait affecter la securité de millions de Britanniques et Russes”.

Londres a pris des mesures de rétorsion sévère, face au refus de Moscou d’extrader Andreï Lougovoï, suspecté d’avoir empoisonné l’opposant au Kremlin Alexandre Litvinenko. Boris Bérézovsky, poursuivi par la justice russe, et exilé à Londres, propose que lui même, et Lougovoï, soient jugés dans un pays tiers : “Pour moi Lougovoï n’est rien, juste un outil pour tuer mon ami Alexandre Litvinenko, c’est juste un agent. Mon vrai problème c’est Poutine, et son régime criminel.” Moscou n’a toujours pas détaillé les représailles qu’il prévoit : selon les analystes, une expulsion de diplomates britanniques semble probable, tout comme des problèmes pour les ONG et les sociétés britanniques.