DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le PM Erdogan menace de quitter la politique si son parti n'obtient pas la majorité absolue

Vous lisez:

Le PM Erdogan menace de quitter la politique si son parti n'obtient pas la majorité absolue

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre de la Turquie va jusqu‘à mettre sa carrière en jeu en prenant les électeurs à témoins. Lors d’un grand meeting à Isparta, dans le sud-ouest du pays, Recep Tayyip Erdogan a promis qu’il quitterait la politique si son parti, l’AKP, n’arrivait pas à gouverner seul. L’AKP, issu de la mouvance islamiste, a en tête les sondages qui le créditent d’environ 40% des voix aux législatives qui se tiendront dimanche prochain. Alors Recep Tayyip Erdogan met toute son énergie dans la dernière ligne droite, au point d’y perdre la voix. Le chef du gouvernement turc a même défié ses deux principaux rivaux aux élections. “Allez, faites la même chose, ayez de l’audace”, a-t-il clamé. Autrement dit, quittez aussi la politique si votre parti ne peut gouverner seul.

“Il n’est pas correct de transformer la politique en pari”, a rétorqué le CHP, parti social-démocrate dirigé par Deniz Baykal. Ce mouvement, qui est la principale force d’opposition au Parlement, pourrait obtenir entre 20 et 25% des suffrages, selon les derniers sondages. Quant au parti nationaliste MHP de Devlet Bahceli, il semble progresser dans l’opinion turque et pourrait passer la barre des 10% nécessaires pour être représenté à l’Assemblée. En raison du système électoral, l’enjeu pour l’AKP au pouvoir, c’est d’obtenir la majorité absolue.