DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Optimisme prudent sur le dossier nucléaire nord-coréen

Vous lisez:

Optimisme prudent sur le dossier nucléaire nord-coréen

Taille du texte Aa Aa

Une nouvelle session de discussion est prévue à Pékin à partir de la nuit prochaine. Les émissaires des six parties : Etats-Unis, Corée du Nord, Corée du Sud, Russie, Japon et Chine auront en attendant des entretiens bilatéraux préparatoires afin de définir une stratégie à l‘égard de Pyongyang.

Christopher Hill, l‘émissaire américain a estimé à son arrivée qu’il y avait encore “beaucoup de
travail” à réaliser avant la dénucléarisation complète de la Corée du Nord.

Les inspecteurs de l’AIEA, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique ont confirmé hier que la Corée du Nord avait procédé à la fermeture de son principal site atomique situé à Yongbyon dans le nord du pays. La fermeture du complexe de Yongbyon est la première étape concrète du processus de dénucléarisation de la dictature communiste et la première phase d’application de l’accord multilatéral signé le 13 février dernier à Pékin.

Pyongyang avait accepté d’entamer le processus de dénucléarisation après le déblocage en juin de fonds jusqu’alors gelés dans une banque de Macao,
et après une première livraison samedi de fioul lourd, dans le cadre des 50.000 tonnes promis à la Corée du Nord en compensation de l’arrêt de Yongbyon.