DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Comment sauver le processus de vente d'Alitalia?

Vous lisez:

Comment sauver le processus de vente d'Alitalia?

Taille du texte Aa Aa

Sauver le processus de vente aux enchères de la compagnie aérienne Alitalia : c’est la tâche délicate à laquelle s’est attelé le gouvernement italien. Tous les candidats à la reprise de 40% du capital d’Alitalia mis en vente par le gouvernement italien, il n’en reste aucun aujourd’hui : 7 mois après le lancement de l’appel à candidature.

“Ce qui se passe est un scandale, affirme Raffaele Bonanni, le secrétaire général du CISL, le second syndicat italien, à propos du processus de vente d’Alitalia. Ils se soucient des aspects formels de la vente mais Italia est sur le point d‘être vendue à des gens qui attendent juste de pouvoir l’acheter à peu de frais”.

La compagnie Alitalia, qui a effectué son premier vol en mai 1947, perd 1 million d’euros par jour, 60 ans plus tard. Mercredi, jour du retrait du dernier candidat à la reprise de 40% du capital détenu par l’Etat italien, une partie des membres d‘équipage et des personnels au sol d’Alitalia était en grève pour protester contre le relèvement de l‘âge de fin de carrière.

Plusieurs candidats se sont retirés du dossier en raison de conditions de ventes restrictives et de données insuffisantes. AirOne, la compagnie italienne à bas coûts : dernier retrait en date, s’est plaint de son côté d’une modification des règles du jeu.

De son côté, Air France/KLM ne s’intéressera à Alitalia qu’en cas de restructuration et l’allemand Luthansa s’inquiète des problèmes de grève que rencontre la compagnie.