DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La thèse du complot pour assassiner Boris Berezovski s'étoffe

Vous lisez:

La thèse du complot pour assassiner Boris Berezovski s'étoffe

Taille du texte Aa Aa

La police britannique a révélé avoir interpellé puis expulsé un homme soupçonné d‘être lié à un projet d’assassinat de ce virulent opposant au président russe. Réfugié politique en Grande-Bretagne, Boris Berezovsky accuse d’ailleurs Vladimir Poutine d’avoir personnellement donné l’ordre de l’exécuter. “Il y a un mois Scotland Yard m’a appelé pour m’informer qu’il y avait un complot pour me tuer, quelqu’un que je connais. Ils m’ont demandé de quitter le pays aussi vite que possible”.

Poursuivi en Russie pour tentative de coup d’Etat, Boris Berezovski accuse également Vladimir Poutine d‘être derrière l’assassinat de son ami et ancien espion Alexandre Litvinenko. Une affaire qui depuis empoisonne les relations entre Londres et Moscou.

“Nous connaissons les conclusions des procureurs britanniques, et maintenant nous attendons que nos enquêteurs terminent leur travail. Et si c’est un citoyen russe qui est accusé, il sera jugé ici, en Russie”, a encore expliqué un porte-parole du Kremlin, pour justifier le refus d’extrader le suspect identifié par la justice britannique.

Soutenu par l’UE, Londres a donc expulsé quatre diplomates russes. Une escalade qui pourrait avoir des répercussions sur leurs relations économiques.