DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pollution au phosphore jaune : malgré l'optimisme de Kiev, la population reste inquiète

Vous lisez:

Pollution au phosphore jaune : malgré l'optimisme de Kiev, la population reste inquiète

Taille du texte Aa Aa

Officiellement, la situation s’améliore en Ukraine. L’incendie de wagons-citernes de phosphore jaune dans l’ouest du pays a été maîtrisé et la fumée toxique ne se propage plus, a affirmé un porte-parole du ministère des Situations d’urgence. Après avoir comparé la catastrophe à celle de Tchernobyl, le vice-Premier ministre a adopté un ton plus optimiste, assurant que la population n‘était plus menacée.

Mais l’angoisse demeure chez les quelques onze mille habitants qui vivent dans la zone contaminée. Une zone de près de quatre-vingt-dix kilomètres carrés. Les pays voisins, Roumanie, Pologne ou encore Hongrie, ont également fait part de leur inquiétude et déclaré qu’ils suivaient la situation de près.

L’incendie s‘était déclaré suite au déraillement du train près de Lviv. Selon Greenpeace, au moins seize personnes ont été hospitalisées et cinquante-cinq autres ont reçu des soins. Le mouvement de défense de l’environnement prédit que la pollution mettra longtemps à se dissiper.