DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crash au Brésil : aucune piste n'est exclue

Vous lisez:

Crash au Brésil : aucune piste n'est exclue

Taille du texte Aa Aa

La justice brésilienne réclame la fermeture de l’aéroport de Congonhas à Sao Paulo, en attendant les conclusions de l’enquête. La catastrophe aérienne de mardi a couté la vie à près de 200 personnes, dont deux Français. Si les défauts de la piste ne font guère de doute, aucune hypothèse n’est exclue. Et désormais une vitesse excessive de l’appareil est mise en avant par les autorités, images à l’appui. Le gestionnaire de l’aéroport, Infraero, a en effet diffusé une vidéo montrant l’appareil de la TAM traversant la piste en 3 secondes seulement, contre 11 habituellement.

L’enregistrement se poursuit jusqu‘à l’explosion de l’Airbus alors qu’il vient de s’encastrer dans un immeuble de trois étages, après avoir traversé une avenue en rase-mottes. L’enquête prendra plusieurs mois. La piste principale où a eu lieu la catastrophe est l’objet de polémique. La Fédération Internationale des Contrôleurs aériens a accusé ce jeudi les autorités brésiliennes d’avoir ignoré les normes de sécurité internationales.