DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hekmatyar pose les armes

Vous lisez:

Hekmatyar pose les armes

Taille du texte Aa Aa

Gulbuddin Hekmatyar, un important chef de guerre en Afghanistan aurait renoncé à la lutte armée. Ancien commandant antisoviétique, ancien Premier ministre, il est à la tête d’une organisation islamiste, Hezb-i-islami, bien implantée dans les provinces orientales du pays. Il s’est allié aux talibans, après les avoir combattu quand ils étaient au pouvoir. Connu pour ses retournements d’alliance, il est recherché pour “terrorisme” par les Etats-Unis. Dans un communiqué, il déclare vouloir participer au processus politique et renoncer à la violence et aux combats. Une déclaration qui devrait soulager quelque peu le président afghan, Hamid Karzai confronté à une montée en puissance de la rebellion des taliban.

Outre les actions meurtrières, les talibans sont à l’origine de nombreux enlèvements. Ils viennent de revendiquer ceux de deux Allemands et de cinq Afghans. Les sept hommes portés disparus depuis mercredi ont été enlevés dans la province de Wardak au sud de Kaboul.