DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Japon ferme pour de longs mois sa centrale nucléaire

Vous lisez:

Le Japon ferme pour de longs mois sa centrale nucléaire

Taille du texte Aa Aa

Au Japon, une nouvelle petite fuite radioactive a été détectée dans la centrale nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa, secouée lundi par un violent tremblement de terre. Une fuite qui justifie la fermeture du site, mais qui serait sans risque pour l’homme et l’environnement. La centrale de Kashiwazaki-Kariwa, la plus grande du monde, était seulement à 9 km de l‘épicentre du séisme de magnitude 6,8 sur l‘échelle de Richter qui a fait autour de Niigata 10 morts et plus de 1000 blessés.

Le maire de Kashiwazaki a déjà remis au directeur de la centrale un ordre de fermeture. Mais le Japon envisage de condamner la centrale pendant un an, sinon plus, elle n‘était pas conçue pour résister à une telle secousse. La mégapole Tokyo, alimentée par la puissante centrale, redoute une pénurie d‘électricité.