DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le ton monte entre la Banque centrale européenne et le gouvernement français

Vous lisez:

Le ton monte entre la Banque centrale européenne et le gouvernement français

Taille du texte Aa Aa

A l’issue de la réunion du comité des gouverneurs de la BCE jeudi : le président de l’institution monétaire, le français Jean-Claude Trichet a rappelé que toute tentative ayant pour objet de chercher à influencer la BCE constitue une violation de l’article 108 du traité européen. Lundi dernier à Toulouse, le président français Sarkozy avait pourtant réaffirmé devant la chancelière allemande Angela Merkel, la nécessité de l’indépendance de la BCE. En fait Jean-Claude Trichet réagissait aux propos tenus par le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes Jean-Pierre Jouyet affirmant que les décisions de la BCE pouvaient être influencées par des discussions directes ou bien au sein de l’Eurogroupe sur les motivations qui justifient les décisions sur les taux d’intérêt. Gardienne de son indépendance, la BCE a donc répondu du tac au tac aux suggestions du secrétaire d’Etat, au moment oú Paris a beaucoup de mal à mobiliser ses partenaires européens sur les dangers d’un euro fort.