DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moscou riposte à Londres dans l'affaire Litvinenko en expulsant à son tour quatre diplomates britanniques et en suspendant certains visas

Vous lisez:

Moscou riposte à Londres dans l'affaire Litvinenko en expulsant à son tour quatre diplomates britanniques et en suspendant certains visas

Taille du texte Aa Aa

Cette annonce a été faite à l’ambassadeur britannique qui a été convoqué par le ministère russe des affaires étrangères. Ces quatre diplomates devront quitter la Russie d’ici dix jours. Londres avait pris lundi la même décision vis-à-vis de quatre diplomates russes.

Le porte-parole du ministère russe des affaires étrangères a également annoncé que Moscou n’allait plus accorder dans l’immédiat de visas aux représentants officiels britanniques. Il a précisé aussi que les responsables officiels russes ne se rendront plus en Grande-Bretagne. Moscou va aussi cesser toute coopération anti-terroriste avec Londres.

Moscou se dit néanmoins optimiste sur l’issue de la crise comme l’explique le porte-parole du ministère russe des affaires étrangères : “je suis convaincu qu’au final le bon sens l’emportera et que ses complications artificielles prendront fin quelque soit le climat de la vie politique britannique et la volonté de certains d’isoler la Russie en Europe et dans les relations transatlantiques”.

David Miliband, le chef de la diplomatie britannique a immédiatement réagi : “Je suis déçu. Nous pensons évidemment que la décision d’expulser quatre membres du personnel de notre ambassade est absolument injustifiée. Nous ferons tout pour que ces derniers et leurs familles soient accueillis correctement à Londres”.

La tension entre les deux pays est la plus grave depuis la fin de la Guerre froide. Elle résulte du refus de Moscou d’extrader l’ancien espion du KGB Andreï Lougovoï. Ce dernier est considéré par la justice britannique comme le principal suspect du meurtre d’Alexandre Litvinenko. Cet ex-agent russe avait été empoisonné au polonium 210 en novembre dernier à Londres.