DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tony Blair face à une montagne, la question palestinienne

Vous lisez:

Tony Blair face à une montagne, la question palestinienne

Taille du texte Aa Aa

Il a multiplié les contacts tous azimut, Tony Blair, jusqu’en Italie, à quelques heures de la réunion du Quartette sur le Proche-Orient à Lisbonne aujourd’hui.

Le Britannique a troqué son costume de Premier ministre contre celui d‘émissaire spécial, avec comme objectif ambitieux, mobiliser l’assistance internationale à l’Autorité palestinienne et mettre en place un Etat palestinien. En clair, soutenir Abbas face à la montée en puissance du Hamas à Gaza.

Mahmoud Abbas qui met de l’huile sur le feu, il a annoncé hier la tenue d‘élections législatives anticipées, sans donner de date précises. Juridiquement, de telles élections sont difficiles à organiser. Au Hamas, on estime que “le président palestinien ne sera pas capable d’organiser un scrutin sans un accord national, et qu’un décret présidentiel sur le sujet ne serait que chiffon de papier”, dit ce porte-parole.

De source diplomatique occidentale, on juge aussi difficile, voire impossible, des élections sans l’accord du Hamas, suffisamment fort à Gaza pour y empêcher tout scrutin.