DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'inquiétude subsiste en Ukraine après l'accident d'un train chargé de produits chimiques


monde

L'inquiétude subsiste en Ukraine après l'accident d'un train chargé de produits chimiques

Plus de cent-cinquante personnes, dont une vingtaine d’enfants, sont hospitalisées dans l’est de l’Ukraine, où un train transportant du phosphore a déraillé et pris feu mardi. La plupart des patients sont des personnes venues chercher des soins après avoir respiré le nuage toxique qui s’est répandu au dessus de leurs villages.

Igor Gerych, directeur régional de la Santé, explique que des équipes vont sur toutes les communes de la région pour examiner et apporter des soins à la population. 5.000 personnes ont été examinées chaque jour selon lui. Empoisonnement aux vapeurs de phosphore, c’est le diagnostic généralement produit par les médecins qui ont précisé qu’aucun patient n‘était en danger de mort.

Le danger est écarté, en tous cas, pour Olexander Kuzmuk, le vice-premier ministre ukrainien : “J’ai reçu les résultats des analyses de l’eau, de l’air et du sol de la région. Je garantie à tout le monde qu’il est sans danger de manger les fruits et les légumes, de boire l’eau des puits et de respirer l’air d’ici”.

Les pays voisins, notamment la Roumanie, toute proche, se sont inquiétés, mais là encore les autorités se veulent rassurantes. Pourtant dans deux villages le taux de phosphore est monté hier à plusieurs dizaines de fois le niveau acceptable.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Cour suprême réinstalle son président, le juge Chaudhry