DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La ministre de britannique de l'Intérieur avoue avoir fumé du cannabis alors que Londres s'apprête à revoir sa politique de répression

Vous lisez:

La ministre de britannique de l'Intérieur avoue avoir fumé du cannabis alors que Londres s'apprête à revoir sa politique de répression

Taille du texte Aa Aa

C’est une affaire embarrassante pour le gouvernement de Gordon Brown. Sept de ses ministres ont avoué avoir fumer du cannabis alors que Londres envisage de durcir la répression contre les consommateurs. La ministre de l’Intérieur, Jacqui Smith, s’est confiée hier à la télévision britannique : “On me l’a demandé, j’ai répondu que j’en avais consommé. C‘était il y a plus de vingt-cinq ans”, avoue-t-elle.

Jacqui Smith a consommé du cannabis lorsqu’elle étudiait à Oxford. Difficile, après de telles confessions, de durcir la répression des consommateurs.

Le chef de l’opposition conservatrice, David Cameron, n’a jamais voulu se prononcer sur le sujet mais il a évoqué la question lors d’une conférence de presse. “Cultivée en serre, l’herbe est incroyablement puissante et c’est très différent de… Bon, je m’arrête là!”, s’est ravisé le chef de file des Tories.

Gordon Brown envisage de reclasser le cannabis, drogue de catégorie C, en drogue de catégorie B. Le but étant de pouvoir infliger des peines allant jusqu‘à cinq ans de prison. Actuellement il est presque impossible de poursuivre les simples consommateurs.