DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le ton se durcit au dernier jour de campagne pour les législatives turques prévues dimanche

Vous lisez:

Le ton se durcit au dernier jour de campagne pour les législatives turques prévues dimanche

Taille du texte Aa Aa

Le premier ministre sortant Recep Tayyip Erdogan a été sommé de s’expliquer sur les revenus de son fils aîné. Les adversaires du chef de file de l’AKP, le Parti de la justice et du développement issu de la mouvance islamiste, dénoncent des relations douteuses dans l’entourage d’Erdogan alors que ce dernier affirme lutter contre la corruption.

Erdogan a contre-attaqué en demandant à Deniz Baykal de rendre public le montant de sa fortune et celle de son épouse. Baykal dirige le CHP, le parti républicain du peuple, un mouvement social-démocrate et laïque qui est le principal parti de l’opposition.

Le CHP est crédité de 19,7% des voix selon les derniers sondages contre 40% à l’AKP d’Erdogan. Des chiffres contestés par plusieurs quotidiens turcs qui dénoncent la propagande de l’AKP. Les nationalistes du MHP arriveraient eux en troisième position avec 10,8% des intentions de vote.

L’AKP a mis en avant durant la campagne son excellent bilan économique depuis 2002, date de son arrivée au pouvoir. Ses adversaires dénoncent eux des inégalités accrues au sein de la population.