DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Première réunion de Tony Blair en tant qu'émissaire des médiateurs pour le Proche-Orient

Vous lisez:

Première réunion de Tony Blair en tant qu'émissaire des médiateurs pour le Proche-Orient

Taille du texte Aa Aa

Accueillis à Lisbonne par le ministre Portugais des Affaires étrangères, Luis Amado, les diplomates se rencontrent pour la première fois depuis le coup de force du Hamas à Gaza, en juin. L’ancien Premier ministre britannique se montre optimiste : “C’est une situation très claire, une vision définie par le Président Bush cette semaine et partagée par l’ensemble de la communauté internationale : il doit y avoir deux Etats, Israël sécurisé et un Etat palestinien viable.”

Tony Blair doit notamment collecter des fonds pour les Palestiniens, mettre en place leurs insitutions et les aider à développer leur économie. Mais certains Européens aimeraient que l‘émissaire du Quartette soit plus impliqué dans le processus de paix. Une position qui n’est pas forcément partagée par les Nations unies, Washington ou Moscou, qui composent avec l’Union européenne le Quartette.