DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Belgique: les gaffes d'Yves Leterme

Vous lisez:

Belgique: les gaffes d'Yves Leterme

Taille du texte Aa Aa

La Belgique n’en revient toujours pas. Son futur Premier ministre, le flamand Yves Leterme, a multiplié les bourdes samedi, jour de la fête nationale. D’abord il s’est trompé dans l‘évènement célébré chaque 21 juillet, l’indépendance de la Belgique et non pas la proclamation de la Constitution. Ensuite, il a entonné l’hymne national français quand les journalistes lui demandaient s’il connaissait l’hymne belge. Confondre la Marseillaise avec la Brabançonne: “impardonnable” pour les médias belges qui tirent à boulets rouges sur Yves Leterme. L’homme, bête noire de nombreux francophones à cause de son militantisme flamand, a de nouveau choqué quelques minutes plus tard en téléphonant durant le Te deum donné à la cathédrale de Bruxelles. Yves Leterme s‘était déjà distingué l’année dernière en critiquant les wallons, “incapables intellectuellement” selon lui d’apprendre le Néerlandais.