DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Victoire écrasante pour le parti du Premier ministre turc aux législatives anticipées

Vous lisez:

Victoire écrasante pour le parti du Premier ministre turc aux législatives anticipées

Taille du texte Aa Aa

Recep Tayyip Erdogan est apparu victorieux face à la foule de sympathisants venus l’acclamer devant son quartier général d’Ankara. Il a d’abord remercié ses partisans pour leur soutien et s’est félicité de cette victoire. C’est la première fois en 52 ans qu’un gouvernement sortant est reconduit à l’issue d‘élections législatives en Turquie. Le leader du parti AKP, une formation de centre droit issue de la mouvance islamiste, s’est également exprimé au sujet de l’Union européenne. Il s’est engagé à défendre la candidature de son pays à l’UE. “Nous continuerons à travailler avec détermination pour atteindre notre objectif auprès de l’Union européenne”, a déclaré Recep Tayyip Erdogan. C’est sous son mandat que les négociations d’adhésion ont été engagées en 2005.

Le Premier ministre a voulu rassurer les partisans de la laïcité, en s’engageant à respecter cette valeur fondatrice de la Turquie moderne pensée par Mustafa Kemal Ataturk. Depuis avril dernier, le camps islamiste, dit “modéré”, de Reccep Tayyip Erdogan s’oppose au clan de la laïcité, représenté essentiellement par le parti d’opposition CHP (Parti républicain du peuple, social démocrate), et par l’armée. Le CHP avait fait barrage à l‘élection d’un proche du Premier ministre, le ministre des affaires étrangères Abdullah Gül, au poste de président de la République. Pour les partisans de la laïcité, ce dernier bastion qu’est la présidence ne devait pas tomber dans les mains de la mouvance islamiste. L‘élection d’un président sera la première mission du nouveau Parlement. Malgré sa large majorité, l’AKP devra sans doute trouver une solution de compromis: il ne dispose pas de la majorité des deux tiers des députés, requise pour élire le président.