DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le supplice des proches des pélerins polonais tués dans l'accident de Vizille en France

Vous lisez:

Le supplice des proches des pélerins polonais tués dans l'accident de Vizille en France

Taille du texte Aa Aa

Déchirés par la perte de leurs proches…Des dizaines de familles polonaises sont venues aujourd’hui en France depuis la Pologne, après la chute à Vizille de l’autocar transportant des pélerins. Leurs témoignages ont ému l’association franco-polonaise de Grenoble qui s’est mobilisée après le drame qui a fait dimanche matin 26 morts et 24 blessés dont 14 graves.
“Ils étaient dans la descente de Laffrey, raconte Beata Gross de l’Association franco-polonaise de Grenoble. Ils chantaient encore les chants religieux dans le car quand tout d’un coup, le chauffeur a dit “je n’ai plus de freins, j’appuie sur les freins, il n’y a plus rien qui répond, donc cramponnez-vous à tout ce que vous pouvez, accrochez-vous. Il n’a plus jamais pu rattraper ce car. Il n’est jamais arrivé à prendre ce virage. Il est parti tout droit.”

L’autocar n‘était pas autorisé à emprunter la descente de Laffrey, portion de la “Route Napoléon”, la nationale 85.
Il revenait du sanctuaire marial de Notre-Dame de la Salette quand il a plongé dans le ravin à Vizille.
Après le drame, le président polonais, Lech Kaczinsky s’est rendu hier au chevet des blessés et s’est recueilli sur les lieux du drame.“Seigneur, pourquoi?” demandait en première page un journal polonais.“Ils sont morts sur le chemin les menant vers Dieu”, titrait un autre. Les pélerinages sont populaires en Pologne. Trois jours de deuil ont été décrétés dans ce pays connu pour sa ferveur catholique.