DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liesse en Bulgarie : les praticiens bulgares ont été extradés de Libye et grâciés

Vous lisez:

Liesse en Bulgarie : les praticiens bulgares ont été extradés de Libye et grâciés

Taille du texte Aa Aa

C’est un grand jour pour les 5 infirmières et le médecin bulgares condamnés en Libye. Ils sont de retour en Bulgarie, après 8 ans de calvaire dans les geôles libyennes. Ils sont arrivés ce matin à l’aéroport de Sofia où le président et le Premier ministre bulgare les ont accueillis. Les 6 praticiens qui se sont plaints d’avoir été torturés en Libye, étaient accusés d’avoir inoculé le virus du Sida à plus de 400 enfants. Ils ont toujours clamé leur innocence et ont été soutenus par des experts internationaux.
Leur retour est le fruit d’un accord entre les Libyens et les Européens qui se sont engagés à tout faire pour les enfants contaminés. La femme du président français Cécilia Sarkozy et la commissaire européenne aux Relations extérieures, Benita Ferrero-Waldner ont accompagné les infirmières et le médecin d’origine palestinienne naturalisé bulgare. Les 6 praticiens avaient été condamnés à mort par Tripoli. La justice libyenne a commué cette peine en prison à vie le 17 juillet, ouvrant la voie à leur extradition.

Le ministre bulgare des Affaires étrangères Ivaïlo Kalfine a annoncé que les praticiens étaient grâciés lors d’une conférence de presse organisée tout de suite après l’arrivée des infirmières et du médecin. La commissaire européenne aux Relations Extérieures a souligné un “travail collectif européen” et notamment le rôle de la France. En Libye, un responsable a indiqué que Tripoli était satisfait de l’accord conclu avec les Européens et qu’il avait obtenu des garanties pour la normalisation des relations avec les pays de l’Union.