DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grande-Bretagne : de nouvelles crues de la Tamise redoutées

Vous lisez:

Grande-Bretagne : de nouvelles crues de la Tamise redoutées

Taille du texte Aa Aa

La situation ne s’améliore pas en Grande-Bretagne. Les inondations catastrophiques qui frappent l’ouest du pays se déplacent vers l’est. En effet des crues de la Tamise sont encore redoutées dans les prochaines 36 heures. Les villes de Reading et Windsor sont menacées. Des centres d‘évacuation ont été mises en place. Selon la ministre de l’environnement les inondations semblent inévitables malgré les barrages installés.

Dans la nuit quelques 250 maisons ont du être évacuées dans la ville universitaire d’Oxford au nord-ouest de Londres.
Les explications d’un spécialiste de la protection de l’environnement : “La Tamise déborde et d’autres affluents continuent de l’alimenter et le problème c’est surtout la confluence à l’ouest d’Oxford qui ne peut pas se déverser dans la Tamise. C’est comme un embouteillage sur une petite voie d’accès à l’autoroute, s’il n’y a pas la place, ça ne passe pas. C’est pourquoi l’eau inonde les rues”.
Dans le Gloucestershire, le comté le plus touché, 350.000 personnes risquent d‘être privées d’eau potable pendant deux semaines.
Face à l‘étendue des dégâts, le gouvernement a promis de fournir aux communes touchées jusqu‘à 10 millions de livres supplémentaires (quelques 15 millions d’euros), alors que 14 millions de livres ont déjà été débloqués.