DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les vingt-deux otages Sud-coréens sont "tous vivants"

Vous lisez:

Les vingt-deux otages Sud-coréens sont "tous vivants"

Taille du texte Aa Aa

Les Taliban n’auraient pas tué d’autres otages sud-coréens après l’expiration de leur ultimatum d’hier soir en Afghanistan. Un porte-parole des insurgés, qui réclament un échange de prisonniers, a affirmé ce matin que les vingt-deux Sud-coréens étaient tous vivants.

Un 23ème otage a été exécuté hier après expiration d’un précédent ultimatum. Il s’agit d’un pasteur. Son corps a été retrouvé criblé de balles dans la province de Ghazni où le groupe des vingt-trois otages a été enlevé le 18 juillet.

La Corée du Sud dénonce un acte inhumain. A Séoul, des manifestants ont rendu hommage au pasteur exécuté. Ils ont réclamé le retrait des 200 soldats sud-coréens engagés en Afghanistan. La Corée du Sud ne veut pas accélérer le retrait de ses 200 soldats. Un retrait prévu néanmoins d’ici la fin de l’année.

Près de 40 pays participent aux opérations de l’OTAN en Afghanistan, dont l’Italie. Rome déplore une superposition des missions de l’OTAN et des Etats-Unis. Le chef de la diplomatie italienne a réclamé hier la fin de l’opération américaine Enduring Freedom afin de réduire les risques pour les populations civiles.