DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nelson Jobim, nouveau ministre de la Défense pour régler la crise aérienne

Vous lisez:

Nelson Jobim, nouveau ministre de la Défense pour régler la crise aérienne

Taille du texte Aa Aa

C’est l’homme choisi par Lula da Silva pour mettre de l’ordre dans le système aérien brésilien et pour mettre un terme à la crise : Nelson Jobim occupe désormais le poste de ministre de la Défense. Il a été investi hier. Lula da Silva avait démis peu auparavant son prédécesseur : Waldir Pires. Pires, qui était en charge du contrôle aérien en tant que ministre de la Défense, était critiqué de toutes parts pour ne pas avoir su gérer la crise aérienne. Une crise alimentée ces derniers jours par de nombreux retards et des vols annulés à l’aéroport de Congonhas à Sao Paulo, exacerbée par le crash de l’airbus de la compagnie TAM dans ce même aéroport la semaine dernière. Une crise qui a éclaté en 2006 après le crash d’un boeing de la compagnie Gol en Amazonie. Après les fortes pluies qui ont perturbé davantage le trafic hier, les compagnies Gol et Tam ont décidé de ne plus vendre de billet au départ et à l’arrivée de Congonhas jusqu’au 30 juillet. Depuis le crash de la semaine dernière qui a fait 200 morts, la piste principale de l’aéroport est fermée. Le nouveau ministre de la Défense Nelson Jobim a du pain sur la planche : le président brésilien l’a chargé d‘être “l’unique tête pensante” du système aérien, en centralisant les actions de l’aviation civile. Au Brésil, elles sont réparties à travers de nombreuses institutions.