DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dominique de Villepin mis en examen dans l'affaire Clearstream

Vous lisez:

Dominique de Villepin mis en examen dans l'affaire Clearstream

Taille du texte Aa Aa

L’ancien Premier ministre français a été entendu ce matin par des juges à Paris dans le cadre de l’affaire Clearstream. A sa sortie de l’audition, il a nié les principales accusations qui pèsent contre lui : “Je tiens à redire ce matin que jamais je n’ai participé à une quelconque manoeuvre politique”. Dominique de Villepin est soupçonné d’avoir participé à une tentative de déstabilisation de son rival politique Nicolas Sarkozy par l’utilisation de listings de comptes en banque frauduleux. Il est aujourd’hui mis en examen pour “complicité de dénonciation calomnieuse, recel de vol et d’abus de confiance, complicité d’usage de faux”. C’est le témoignage du général Rondot qui a mis en cause l’ancien chef du gouvernement, un témoignage selon lequel l’ancien Premier ministre aurait fait transmettre à un juge les faux listings censés mettre en cause, donc, Nicolas Sarkozy. Dominique de Villepin a annoncé qu’il ne répondrait aux questions des juges qu’après avoir pris connaissance du fond du dossier, lourd de vingt-sept tomes.