DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Otages sud-coréens en Afghanistan : le dénouement serait proche

Vous lisez:

Otages sud-coréens en Afghanistan : le dénouement serait proche

Taille du texte Aa Aa

Alors qu’une cérémonie a eu lieu en Corée du Sud en mémoire du pasteur retrouvé mort en Afghanistan, les autorités afghanes menacent de libérer par la force les autres otages sud-coréens toujours prisonniers des talibans. Bae Hyung Kyu, pasteur d’une église presbytérienne sud-coréenne, et chef du groupe de pèlerins enlevés en Afghanistan, a été retrouvé mort, exécuté par ses ravisseurs, mercredi.

Agés de moins d’une trentaine d’années, les vingt-trois Sud-coréens ont été enlevés le 19 juillet alors qu’ils circulaient sur l’axe Kaboul-Kandahar, dans des zones sous contrôle des insurgés.

Les négociations ont repris ce matin avec les talibans dans la région de Ghazni, au sud de Kaboul. Les négociateurs afghans se sont dit optimistes quant à une libération des otages.

Un envoyé sud-coréen est par ailleurs arrivé à Kaboul pour rencontrer le président afghan et aider à résoudre la crise. “Si les négociations échouent, nous utiliserons la force”, ont averti les autorités.

La sécurité, enfin, a été renforcée autour de la localité de Ghazni, afin d‘éviter de nouvelles prises d’otages.