DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Perspectives politiques bien pessimistes au Liban malgré la visite du ministre français des Affaires étrangères

Vous lisez:

Perspectives politiques bien pessimistes au Liban malgré la visite du ministre français des Affaires étrangères

Taille du texte Aa Aa

La visite de Bernard Kouchner, le ministre français des Affaires étrangères, n’a pas apporté de résultat concret malgré les nombreuses rencontres qu’il a eu avec des responsables politiques libanais, ici avec Nabih Berri, le président du parlement. La vie politique libanaise est bloquée depuis novembre 2006, entre gouvernement et opposition chiite, et une élection présidentielle approche à grands pas.

“Tout n’est pas réglé, loin de là, a déclaré Bernard Kouchner. Si les Libanais ne réussissent pas ce dialogue nécessaire, malheureusement ce sera encore la guerre.”

Outre la crise politique, un conflit armé agite depuis maintenant deux mois et une semaine le nord du Liban. L’armée lutte toujours contre les islamistes du Fatah al-Islam, retranchés dans le camp de réfugiés palestiniens de Nahr al-Bared. Les forces libanaises pensent que l’ennemi devrait être vaincu très bientôt.