DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les députés colombiens ont bien été assassinés par les Farc

Vous lisez:

Les députés colombiens ont bien été assassinés par les Farc

Taille du texte Aa Aa

Ce sont des affrontements entre différents groupes des Farc qui sont à l’origine de la mort, le 18 juin dernier, des onze députés colombiens alors retenus en otages. Les renseignements colombiens viennent de révéler que lors d’une confrontation armée entre deux factions des Farc, l’ordre a été donné de tuer les onze parlementaires.

“Le résultat de ces combats a été l’ordre d’assassiner les députés, a déclaré un responsable des renseignements colombiens. Celui qui a donné cet ordre est surnommé El Grillo Jefe, chef du Front Soixante des Farc. Nous savons donc que les onze députés ont été assassinés, des terroristes aussi sont morts pendant ces combats”.

La guerilla avait d’abord annoncé que les parlementaires avaient été tués dans des tirs croisés quand l’armée colombienne avait tenté de les libérer.

Mais les familles de victimes on d’autres préoccupations :

“Pour nous il est urgent qu’ils rendent les corps, déclare la femme d’un député abattu. Ce qui s’est passé, comment ça s’est passé, on verra après. La priorité c’est d’avoir nos proches avec nous à nouveau pour leur dire au revoir une dernière fois”.

Les Farc retiennent aujourd’hui encore une cinquantaine d’otages, dont la franco-colombienne Ingrid Bettancourt.