DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une nouvelle vidéo de la prise d'otages de Beslan démentirait la version officielle du drame.

Vous lisez:

Une nouvelle vidéo de la prise d'otages de Beslan démentirait la version officielle du drame.

Taille du texte Aa Aa

La diffusion d’une nouvelle vidéo du drame de Beslan est susceptible de démentir la version officielle. C’est du moins ce qu’affirme le Comité des Mères des enfants morts durant la tragédie de septembre 2004. Selon cet enregistrement, les forces spéciales russes auraient provoqué la première explosion à l’extérieur de l‘école. Les autorités russes affirmant de leurs côtés que les deux premières explosions venaient de l’intérieur du bâtiment et donc des terroristes tchétchènes.

Pour Susanna Dudiyeva, la présidente du Comité des Mères, cette nouvelle vidéo est une preuve qui contredit la thèse officielle. “Nous l’avons reçu par la poste, explique-t-elle. Nous avons essayé pendant longtemps de déterminer et de clarifier la nature de la toute première explosion et cet enregistrement prouve que l’explosion venait de l’extérieur du bâtiment”.

La prise d’otages de Beslan avait commencé le 1er septembre 2004 lorsque des terroristes séparatistes tchétchènes armés avaient pris en otage des centaines d’enfants et d’adultes dans l‘école numéro 1 de Beslan en Ossétie du Nord.

Le 3 septembre, après trois jours de siège, les forces spéciales russes donnaient l’assaut concluant le drame dans un bain de sang. Trois cent trente deux personnes avaient trouvé la mort dont 186 enfants. Trente et un des trente deux preneurs d’otages avaient également été tués. Le seul rescapé fut jugé et condamné à la prison à vie.

Outre cette nouvelle vidéo, le Comité des mères a également déposé une requête contre la Russie devant la Cour européenne des droits de l’homme notamment pour non-respect de la vie privée et familiale et atteinte à la liberté d’expression.