DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ultimatum pour les otages sud-coréens a expiré

Vous lisez:

L'ultimatum pour les otages sud-coréens a expiré

Taille du texte Aa Aa

Fin de l’ultimatum pour les vingt-deux otages sud-coréens enlevés en Afghanistan. Un ultimatum fixé à ce matin 9h30, heure de Bruxelles. Les talibans pourraient mettre à exécution leurs menaces. Ils ont déclaré hier qu’ils commenceraient à tuer les otages sud-coréens s’ils n’obtenaient pas gain de cause. Les négociations sont dans l’impasse.

Les talibans ont déjà exécuté un vingt-troisième otage, un pasteur, la semaine dernière. Ils exigent des autorités afghanes un échange de prisonniers : huit talibans détenus contre huit otages. Or, Kaboul exige la libération sans condition des seize femmes otages avant de négocier le sort des six hommes.

La Corée du Sud a envoyé une délégation en Afghanistan. Elle a déclaré respecter toute position des autorités afghanes. L’angoisse empoigne le coeur des familles des vingt-deux évangélistes. La plupart des otages sont âgés de 20 à 35 ans. Ce sont des évangélistes venus en Afghanistan en mission humanitaire.