DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Frais d'itinérance : un voyageur averti en vaut deux

Vous lisez:

Frais d'itinérance : un voyageur averti en vaut deux

Taille du texte Aa Aa

A ce jour, tous les détenteurs européens d’un téléphone portable doivent avoir été informés des nouveaux tarifs sur les frais d’itinérance, ces frais supplémentaires que l’on paie lorsque l’on émet ou l’on reçoit un appel à l‘étranger. La Commission européenne avait donné jusqu’au 30 juillet aux opérateurs pour proposer aux clients des tarifs revus à la baisse. Et elle a bien l’intention de jouer les gendarmes : “D’ici la fin de la semaine, nous allons mettre en ligne un site internet qui listera tous les opérateurs des pays de l’Union européenne et précisera s’ils ont proposé de nouveaux tarifs, quel type d’eurotarif ils comptent pratiquer, et s’ils sont à la limite du plafond ou même en-dessous. Nous dirons aussi lesquels n’ont rien fait jusque-là. Espérons qu’ils ne seront pas trop nombreux”, a expliqué un porte-parole de la Commission.

Ces tarifs plafonnés, les voici : la première année, 49 centimes la minute pour les appels passés à l‘étranger et 24 centimes pour les appels reçus. Des plafonds qui seront rabaissés pour atteindre respectivement 43 et 19 centimes deux ans plus tard. Pour les clients ayant répondu, l’offre doit s’appliquer dans un délai d’un mois. Pour les autres, le passage à l’eurotarif sera automatique après deux mois.