DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Situation extrêmement critique sur le front des incendies de forêt aux Canaries

Vous lisez:

Situation extrêmement critique sur le front des incendies de forêt aux Canaries

Taille du texte Aa Aa

Les feux qui ont pris la semaine dernière sur plusieurs îles de l’archipel ont pris une ampleur dramatique… Plus de 10.000 personnes ont du être évacuées entre hier et aujourd’hui et 24.000 hectares de forêt ont été brûlés. Le ministre espagnol de l’Environnement a décrété l’alerte maximale et annoncé l’envoi de renforts aériens supplémentaires depuis le continent. Des moyens aériens qui ont des difficultés à manoeuvrer en raison de vents forts et de massifs montagneux très escarpés. Beaucoup ont quitté leur village et tout laissé derrière eux, comme cette femme :“Je ne sais pas dans quel état est ma maison, je ne sais pas si elle a brûlé, et ça c’est ce qu’on craint”. Les îles très touristiques de Grande Canarie et de Ténérife sont les plus touchées. A Ténérife trois foyers sont actifs, sur Grande Canarie, c’est la zone de Fataga qui est la plus touchée et c’est là que l’essentiel des moyens des pompiers se concentrait aujourd’hui. Un camion-citerne militaire s’est renversé près de Fataga, blessant légèrement ses deux occupants. Un garde-forestier, qui avait été l’un des premiers à donner l’alerte, a reconnu samedi être l’auteur de l’incendie qui s’est déclaré dans le centre de Grande-Canarie. L’homme a avoué avoir mis le feu parce qu’il souhaitait que son contrat de travail, arrivant à échéance en septembre, soit prolongé.