DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Incendies: l'île espagnole de la Grande Canarie respire un peu

Vous lisez:

Incendies: l'île espagnole de la Grande Canarie respire un peu

Taille du texte Aa Aa

L’incendie volontairement déclenché vendredi par un garde-forestier est à présent sous contrôle. Du coup, une partie des 5 000 personnes évacuées lundi ont pu regagner leur domicile. Mais les dégâts sont considérables. Le feu a détruit plus d’un tiers de la surface boisée de l‘île, soit 20 000 hectares.

La situation est en revanche toujours critique sur l‘île voisine de Tenerife, où le feu est toujours actif. Neuf mille personnes ont dû être évacuées. Neuf cents personnes, des hélicoptères et des avions bombardiers d’eau sont mobilisés pour venir à bout des flammes, qui ont déjà ravagé 14 000 hectares. Le travail des pompiers est très difficile mais une baisse légère des températures et de la violence du vent cet après-midi devrait les aider. Le chef du gouvernement espagnol Jose Luis Zapatero est attendu sur place pour évaluer la situation.