DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marchés boursiers : crainte des opérateurs et volatilité des places boursières ont fait bon ménage mercredi

Vous lisez:

Marchés boursiers : crainte des opérateurs et volatilité des places boursières ont fait bon ménage mercredi

Taille du texte Aa Aa

Les tensions du secteur immobilier américain font redouter aux marchés boursiers du monde entier une grave crise financière : les marchés européens qui dépendent en grande partie de l‘évolution des marchés américains, ont clôturé en baisse sensible la séance de mercredi après une ouverture en très forte baisse. Entre 1 et 2% c’est l’amplitude des replis enregistrés mercredi en Europe occidentale. “Je dirai que c’est une réaction technique affirme un expert des marchés boursiers, la raison est sans aucun doute la crise immobilière américaine mais on a toujours besoin d’un complément pour argumenter car le secteur immobilier aux Etats Unis n’est pas l’image économique complete : c’est juste une partie de cette image”. Même les grandes banques européennes qui ont pourtant annoncé d’excellents résultats comme le groupe français BNP Paribas, sont pénalisées en bourse mercredi. La crainte d’une propagation de la secousse du marché immobilier américain aux autres secteurs de l‘économie fabrique les déséquilibres du marché actuellement.“Malgré cela je pense que le risque pour les banques les plus importantes est relativement limité, poursuit l’expert boursier de Francfort, les banques de prêts immobiliers qui ont été affectées jusqu‘à maintenant sont les plus petites”. Le recul des marchés boursiers européens en clôture et la volatilité des marchés américains en séance sont également dus au record historique atteint mercredi par le prix du baril de brut léger américain.