DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rupert Murdoch réalise un vieux rêve en rachetant le groupe de presse Dow Jones

Vous lisez:

Rupert Murdoch réalise un vieux rêve en rachetant le groupe de presse Dow Jones

Taille du texte Aa Aa

Rupert Murdoch, le patron du groupe de presse News Corp a réussi à séduire une partie suffisante de la famille Bancroft, propriétaire du groupe Dow Jones, pour mettre la main sur le groupe américain de presse. Il s’est engagé à garantir l’indépendance des rédactions du groupe et notamment celle du Wall Street Journal, le joyau de la presse financière. News Corp s’est également engagé à prendre à sa charge les frais de conseils juridique et financier des Bancroft soit 22 millions d’euros. “Il convoitait le Wall Street Journal depuis des années, affirme cet analyste du secteur des médias. Il y a onze ans, et puis une nouvelle fois il y a neuf ans, il a fait une offre au conseil du groupe Dow Jones, on lui a fermé la porte. Cette opération c’est la plus belle de sa carrière en tant que patron N°1 des médias dans le monde”. Murdoch s’est engagé à préserver l’indépendance des rédactions des organes de presse du groupe, mais il suscite toujours des réactions de rejet. “Sur Rupert Murdoch, on peut dire que c’est une des principales forces destructrices exerçant en politique, dans le journalisme ou d’autres secteurs, affirme ce journaliste du groupe Dow Jones. Je ne veux pas travailler avec cet homme. Donc je vais m’en aller”. Montant de l’acquisition : l‘équivalent en dollars de 3 milliards et 640 millions d’euros soit une prime de 65% par rapport au cours moyen de l’action Dow Jones en bourse avant le début des négociations il y a trois mois. Le Wall Street Journal devrait – à côté de sa propre existence – venir épauler la nouvelle chaine financière du groupe News Corp issu de la chaine américaine de télévision Fox : Fox Financial Channel.