DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Alerte à la fièvre aphteuse en Grande Bretagne

Vous lisez:

Alerte à la fièvre aphteuse en Grande Bretagne

Taille du texte Aa Aa

Agir au plus vite. C’est la posture des autorités britanniques après la découverte d’un foyer de fièvre aphteuse dans le sud de l’Angleterre. La maladie a été détectée hier dans une ferme du Surrey. Le Premier ministre Gordon Brown a écourté ses vacances. Il doit présider aujourd’hui une réunion de crise à Londres. Et dès hier les premières mesures ont été prises. Ed Miliband, ministre chargé des affaires rurales : “ Nous avons interdit les déplacements dans tout le pays des animaux concernés, cochons, moutons et vaches. Il est important que cette interdiction soit respectée, car c’est la plus importante leçon que nous ayons tiré des précédentes crises, particulièrement en 2001. Nous avons besoin d’une réaction rapide pour éviter que cette maladie très contagieuse se propage.” Car le gouvernement ne veut surtout pas rééditer les erreurs de 2001.
Son manque de réactivité aux premiers signes de la maladie avait permis l‘épidémie. Quelque 6 millions et demi d’animaux avaient finalement dû être tués et brûlés.