DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nager pour la paix, contre le terrorisme de l'ETA...

Vous lisez:

Nager pour la paix, contre le terrorisme de l'ETA...

Taille du texte Aa Aa

Carlos Pena a réussi son pari en parcourant à la nage et par tous les temps 150 kilomètres de côte du pays basque espagnol en cinq étapes et six jours. Deux mois après la rupture de la trêve de l’organisation terroriste séparatiste basque, son action symbolique se veut mobilisatrice : “J’espère que mes efforts n’ont pas été vains et que les gens vont entendre mon message.”

Mais depuis dimanche, l’ETA a repris sa campagne d’extorsion de fonds auprès des entreprises espagnoles. L’organisation armée menace et réclame à certains jusqu‘à 400 000 euros en coupures de 20, 50 et 100 euros. Cet impôt révolutionnaire est une constante dans les pratiques de l’ETA depuis 40 ans. Lors des dernières semaines, les polices espagnole et française ont arrêté 18 membres présumés du groupe et saisi des centaines de kilos d’explosifs. Les autorités affirment avoir déjoué plusieurs attaques planifiées.