DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des millions de personnes en détresse en Asie du Sud

Vous lisez:

Des millions de personnes en détresse en Asie du Sud

Taille du texte Aa Aa

Les pluies de la mousson ont atteint des niveaux record cette année. Depuis début juin, inondations et glissements de terrain ont tué au moins 1 900 habitants en Inde, au Bangladesh et au Népal. C’est l’Inde, le pays le plus touché. Et si le niveau des eaux commence à baisser, les autorités et les ONG ne parviennent pas à venir en aide aux 28 millions de personnes déplacées. “ Nous n’avons rien pu emporter avec nous, tout ce qui nous appartenait a été emporté, nos maisons ont été détruites”, explique un habitant. “Le gouvernement ne nous a fourni aucune aide, tout a disparu” témoigne une victime.

En Inde, 18 millions de personnes ont fui, les sinistrés manquent d’eau potable, de nourriture, et soins. Au Bangladesh, les eaux recouvrent 40% du territoire. Dans ce pays déjà très pauvre, la situation est la même que dans les Etats indiens du Bihar et de l’Uttar Pradesh. Le bilan du responsable de l’ONG pour le programme de développement national du Bangladesh : “Nous ne pouvons pas faire face aux besoins de la population, ce n’est possible. Beaucoup de gens vivent le long des rivières et ni le gouvernement, ni les ONG ne peuvent accéder à ces zones.”

Le Bangladesh compte 230 cours d’eau, c’est dire si la situation est grave et si le travail des secours peut être difficile à mener. Les autorités ont jusqu‘à présent dénombré 282 morts. Au Népal, les Nations Unies ont lancé une opération de secours pour venir en aide aux 330 000 sinistrés.