DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Enlèvement de Maddie McCann, l'enquête portugaise pencherait pour un accident

Vous lisez:

Enlèvement de Maddie McCann, l'enquête portugaise pencherait pour un accident

Taille du texte Aa Aa

La police portugaise craint que la petite Maddie soit morte. Madeleine McCann, 4 ans, a disparu le 3 mai dernier dans l’Algarve de la station balnéeaire de Praia da Luz. Selon la presse portugaise, les enquêteurs s’orienteraient vers la thèse de l’accident et pas forcéement celle de l’homicide. A l’aide d’une brigade cynophile spécialisée et de lampes à ultraviolets, les policiers auraient décelé des traces de sang d’une personne décédée sur l’un des murs de la chambre où la fillette se trouvait le soir de sa disparition. Pour que les chiens détectent l’odeur d’un cadavre humain, la victime doit être morte depuis au moins deux heures. Des analyses sont en cours pour déterminer si ces restes biologiques appartiennent à Madeleine. Si cette piste se confirme, la police pourrait s’intéresser de nouveau au témoignage des parents qui dînaient non loin de là le soir fatidique. Le père et la mère de Maddie restent optimistes : “Kate et moi sommes convaincus que Madeleine était vivante lorsqu’elle a été enlevée dans l’appartement. Mais nous ne pouvons pas savoir ce qu’il s’est passé après, qui l’a enlevée et pourquoi…”
Les perquisitions effectuées ce week-end chez Robert Murat l’unique suspect de l’affaire n’ont rien donné. L’affaire de la petite Maddie a suscité un émoi considérable en Grande-Betagne et au Portugal.